Monde

Canada – 4/4

Les infos pratiques

Que ce que l’on emmène au Canada?

De notre coté, nous sommes partis en mode « tout terrain », c’est à dire avec principalement des affaires de sport qui ne tiennent pas de place et sèchent rapidement. Il faut prévoir des vêtements chauds car il peut faire frais dans les parcs, ou la nuit. Nous avons eu par exemple des journées à 15°C (en plein mois d’août).

Les indispensables:

  • K-way
  • Polaire
  • deux ou trois tee-shirts
    à manches longues (si vous avez dans une matière technique, comme les
    tee-shirts de running)
  • anti-moustique !!!
  • une corde à
    linge et le génie sans frotter ^^
  • chaussures de
    randonnée
  • bâtons de
    randonnée, très utiles car il y a toujours du dénivelé

Pourquoi le camping car ?

Même si j’avais beaucoup
d’appréhension sur la conduite, j’ai été totalement conquise par ce moyen de
transport. Autonomie/liberté sont ses deux plus gros atouts, c’est un peu comme
avoir sa maison sur le dos. Autre avantage: la nourriture. On peut à la fois
faire des économies sur le budget alimentation et préparer ses propres repas.
C’est à dire mieux manger. De plus nous ne sommes pas pressés par les horaires
des petits-déjeuners des hôtels.

Notre choix de véhicule

Nous avons choisi ce « petit »
modèle (petit pour les américains). C’est un véhicule utilitaire de 6 mètres de
long (21 feet) aménagé en camping car. Boite automatique (standard sur le
territoire nord américain). Très facile à conduire, les routes et les virages
sont larges (aucun virage en épingle sur 2400 km parcourus si cela peux vous
rassurer). Avec le régulateur de vitesse,
c’est encore plus facile.

Vous l’avez déjà vu dans les précédents articles, voici Hervé 🙂

Pour l’essence, on n’est
clairement pas au pays des économies d’énergie, donc il faut prévoir un budget,
même si l’essence est bien moins chère qu’en France. En moyenne 13L/100 soit environ
un plein de 80$ CAD tout les 400km.

Notre plan de vol avec Air Canada

Pour choisir mes vols, je fais toujours un comparatif sur Skyscanner. Il y a aussi une nouvelle startup qui vient de se lancer et semble intéressante : Ulysse

Finalement, nous avons opté pour Air Canada car, après de nombreuses recherches et comparaisons de prix, ce n’était pas beaucoup plus cher et surtout les vols étaient plus directs.  Et vous pouvez me faire confiance, je suis une acharnée et compare tout pendant des heures ! 😉 De plus, j’étais rassurée par la réputation de la compagnie.

Nous avons choisi un vol « multi-destination »
pour pouvoir arriver à Calgary et repartir de Vancouver. Ne jamais prendre deux
allers simples quand vous souhaitez repartir d’une ville différente, les prix
sont beaucoup plus chers !

Pour l’aller, il y avait une escale : Paris > Toronto > Calgary, soit 14h de voyage en remontant le temps.
Le retour était direct : Vancouver, Paris soit 8h30 de voyage, cette fois en allant dans le sens inverse de la rotation de la terre.

Les + de la compagnie : c’est une compagnie moderne, confortable et surtout on y mange bien. Il y a la possibilité de choisir entre plusieurs formules : végétarien, végétarien asiatique, sans lait etc.

Désormais, nous demandons
toujours des repas végétariens pour éviter les mauvaises surprises.

Les – de la compagnie : si vous souhaitez être placé à côté de votre famille, vous devez payer vos sièges. Sinon l’algorithme vous place… au hasard ! Du coup, sur les 3 vols, nous n’étions pas l’un à côté de l’autre, ce qui est quand même problématique, au prix où l’on paye les billets ! D’ailleurs, plusieurs passagers étaient dans notre cas et s’en sont plaints au comptoir d’embarquement. Heureusement pour nous, il y avait toujours des personnes qui voyageaient seules et nous avons donc pu échanger nos places dans l’avion.

Les campings

Il est normalement interdit
de faire du camping sauvage au Canada. Nous devions donc réserver des
emplacements de camping tous les soirs.

Pour la première semaine, j’avais réservé les emplacements avant de partir, via le service de réservation des Parcs du Canada. De mon point de vue, le site est difficile à comprendre et pas très intuituif. En revanche, le service téléphonique est top – 1-877-737-3783 – ! J’ai réservé nos séjours dans les 3 parcs (Banff, Lake Louise, Jasper) par téléphone et c’était parfait ! A refaire, j’aurais aussi réservé un emplacement pour Pacific Rim sur l’île de Vancouver.

Une seule fois nous avons
dormi sur le parking d’un centre ville (à Whistler) car tous les campings
étaient complets. Même si nous étions une dizaine de RV à faire ça, j’ai mal
dormi. J’étais stressée à l’idée que la police municipale nour réveille et nous
demande de partir, voire nous mette une amende. J’imagine que c’est un minimum
toléré car les touristes participent grandement à l’économie de la ville. Mais
au final, j’étais contente d’avoir mon petit emplacement chaque soir.

Emplacement de camping-car

Pour le reste du séjour,
nous nous étions dit que nous réserverions au fur et à mesure afin d’être plus
libre dans notre itinéraire. Bilan : il y a des avantages et des
inconvénients.

Les avantages : nous étions en effet plus libres de moduler notre itinéraire. Je me suis rendue compte que la route me fatiguait beaucoup et j’ai davantage découpé les distances la deuxième semaine.

Les inconvénients : ça n’a pas toujours été facile de trouver des emplacements encore disponibles. C’était même un peu galère (et couteux) de passer encore des heures à chercher les campings pas trop chers et d’appeler pour effectuer les réservations.

Il y a dans tous les
campings une politique de « first comes first » soit premier arrivé,
premier servi. Sauf qu’il faut arriver dans les campings vers 11h donc ça coupe
la journée. Nous réservions à chaque fois la veille pour le lendemain, ou deux
jours avant. Beaucoup plus serein !

La nourriture

Je commence par le positif.
Nous avons découvert de super adresses à Vancouver. Le paradis quand on aime la
nourriture asiatique comme nous. Et surtout le saumon sauvage… MIAM !

Pour le côté négatif, je
pensais que le Canada était moins touché par la mal bouffe que les Etats Unis.
Pas du tout ! Je reste choquée du nombre de personnes obèses ou en
surpoids que nous avons pu croiser. Je dirais presque une personne sur deux,
sauf dans les grandes villes comme Vancouver ou Victoria. Mais il y a rarement
un juste milieu. Soit c’est la parfaite fit girl ou le fit boy qui court, fait
du surf et du yoga tous les jours. Soit c’est une personne en surpoids.

Et ce n’est guère étonnant
quand on lit la liste des ingrédients sur les produits de supermarché. Il y a
des additifs et du sucre partout. C’est très difficile de trouver des produits
bruts. Ou alors c’est très cher.

J’étais contente de retrouver la France et mes chers petits producteurs J Nous avons beaucoup de chance. Je sais que j’évolue dans un milieu privilégié mais j’ai l’impression qu’il y a quand même une prise de conscience dans notre pays et que les gens font de plus en plus attention au sourcing de leur alimentation. Et on trouve désormais des aliments bio à des prix raisonnables. J’espère que nos supermarchés ne deviendront jamais comme ceux du Canada ou des Etats-Unis !

Real Canadian Superstore

Lexique utile sur place

  • Sani dump:
    endroit pour faire la vidange des eaux usées
  • Black water:
    eaux usées des WC
  • Grey water: eaux
    usées de l’évier et de la douche
  • Emplacement de
    camping « Full Service » = eau, électricité et le sani dump pour
    vidanger
  • First comes
    first = 1er arrivé 1er servi

Astuces 

La carte de paiement Revolut

Conseillée par une amie,
j’ai commandé cette CB. Elle fait partie des néobanques qui révolutionnent le
secteur avec N26, Pumpkin… Je crois que je ne pourrai plus m’en passer en
voyage ! Ça évite d’avoir trop d’espèces sur soi et surtout adieu les
frais bancaires !!! 😀

Comment ça marche ? Vous
chargez votre CB Revolut à partir de votre CB habituelle puis vous échangez les
euros contre la devise souhaitée depuis l’app. Ensuite, quand vous effectuez un
paiement, Revolut reconnaît la devise et prélève le compte directement en $
CAD. Autre avantage, vous voyez apparaître presque instantanément les paiements
sur l’app.

Internet – Carte SIM Free

Appeler ou utiliser Internet coûte très cher hors de l’Europe !
Nous avons donc souscrit à un nouvel abonnement chez Free qui nous a permis d’avoir assez de gigas pour nous connecter sur place. Indispensable pour chercher les campings et envoyer des photos à la famille ! Le wifi des campings est très aléatoire.
Et nous avons résilié en rentrant #malin

BUDGET

A noter que le dollar
canadien est très bas : 1€ = 1,50$ CAD

  • Billets d’avion
    avec Air Canada (multi destination – aller : Paris/Calgary ;
    retour : Vancouver/Paris) : 900€ / personne
  • Camping Car sur www.campingcar-online.com : 3200€ pour 16 nuits
  • Essence : 475$
    CAD
  • Campings (16
    nuits) : 594$ CAD
  • Ferry pour l’île
    de Vancouver : 204$ pour l’aller/retour
  • Pass pour les
    parcs nationaux (mettre le lien) : 136$ CAD (pour 2 personnes) – http://www.commandesparcs-parksorders.ca/webapp/wcs/stores/servlet/fr/parksb2c/discovery-pass
  • Courses : 655$
    CAD
  • Cafés / drinks /
    restau : environ 750$ CAD (sachant que nous avons déjeuné et diné à
    l’extérieur toute la semaine où nous étions à Vancouver)
  • Shopping :
    350$CAD incluant les souvenirs
  • Métro à
    Vancouver : 60$ CAD – nous avons pris la carte Compass qui permet de
    charger un montant comme la Oyster Card à Londres
  • Location de vélo
    à Vancouver pour ½ journée : 30$ par personne

Enfin, si c’était à refaire :

  • je passerais 3
    jours à Banff et 3 jours à Lake Louise pour pouvoir explorer davantage le lac
    Moraine et les randonnées alentours
  • je resterais
    également un peu plus longtemps à Ucluelet/Tofino et réserverai le camping de la Pointe-Green.
  • je réserverais
    davantage de campings en amont, notamment sur l’île de Vancouver, puisque nous
    connaissions les dates exactes avant de partir.
  • Nous prévoirions
    3 jours pour faire l’ascension du Mount
    Robson
    et dormir à Berg Lake (21 km aller/retour)

Sources pour préparer le voyage :

Authentik
Canada 
: plein d’idées
d’itinéraires et infos sur les sites à voir. Vous pouvez aussi par eux pour
organiser votre voyage ou louer une voiture.

Voyages Forum où j’ai pu échanger avec un voyageur qui faisait le
même itinéraire que nous.

Les blogs :

De par le monde…

Le temps de voyager

Joh et Max autour du Monde

Expériences Luxe

Une fille en provence

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *